À ma fenêtre est une série de 50 photographies instantanées en couleur d’André Kertész, publiée aux éditions Herscher en 1981.

La solitude guète à ma fenêtre

À l’âge de 84 ans, et pour la première et unique fois dans sa carrière, Kertész travaille en couleur à l’aide d’un Polaroïd SX-70.

Alors qu’il est d’abord réticent à cette nouvelle technologie, il comprends très vite les atouts qu’elle offre. Les Polaroïds lui permettent, entre autre, de s’assurer instantanément que ses photographies sont fidèles aux compositions imaginées.

Kertész met en scène plusieurs objets de matières différentes dont en bois, en céramique mais aussi en verre. La pièce la plus significative est en verre soufflé dont les formes lui rappelle sa femme Elisabeth, alors décédée. À ma fenêtre est une œuvre symbolique. Une tribune à sa femme et à sa vie de photographe.

Silhouette et amoureux, à ma fenêtre, 1981 - André Kertész
Silhouette et amoureux, à ma fenêtre, 1981 – André Kertész


Elisabeth et les Twin Towers, à ma fenêtre, 1981 - André Kertész
Elisabeth et les Twin Towers, à ma fenêtre, 1981 – André Kertész


Verre, à ma fenêtre, 1981 - André Kertész
Verre, from my window, 1981 – André Kertész

Parmi les quatre-vingts clichés originaux, Kertész en sélectionne cinquante qu’il considère comme les meilleurs pour son œuvre.

Ces photographies ont été publié une nouvelle fois en 2007, dans un recueil intitulé Andre Kertesz: The Polaroids.

à ma fenêtre, 1981 - André Kertész
à ma fenêtre, 1981 – André Kertész